Le CHEC

Par Dominique Vié le 5/12/2016 à 15:23 • Lien permanent

Le Centre des Hautes Études de la Construction
L’association CHEC
Conseil d’Administration
Conseil de perfectionnement
Relations entreprises
L’association des anciens élèves
Partenariats écoles

Le Centre des Hautes Etudes de la Construction

Le CHEC a été fondé en 1957 par les fédérations d’entreprises du Bâtiment et des Travaux Publics pour permettre à de jeunes diplômés d’acquérir les compétences nécessaires à la pratique du projet de construction en entreprise, afin d’être directement opérationnels, y compris sur la conception des ouvrages de haute technicité.

Les connaissances acquises lors de la formation initiale sont tout d’abord mises en œuvre, dans le cadre de séances de travaux dirigés, qui constituent déjà une confrontation avec les situations de projet : réalisation de descentes de charges, études de dimensionnements, conception de câblages de précontrainte. La validation des compétences fait largement appel à la réalisation de projets professionnels réalisés en groupes de trois élèves, ce qui permet également l’apprentissage des relations internes à l’entreprise et du travail en équipe.



Le CHEC optient le label EUR-ACE

Par Dominique Vié le 12/12/2017 à 16:57 • InformationsLien permanent

Le CHEC a reçu le certificat EUR-ACE co-signé par le président de l’ENAEE et le président de la CTI.



Le label EUR-ACE est un référentiel de qualité international établi pour le domaine spécifique des formations d’ingénieurs. Les formations délivrées au CHEBAP, au CHEM et au CHEMEX obtiennent ainsi une visibilité internationale.



Visite technique des ponts de Paris - 11 juillet 2017

Par Dominique Vié le 12/12/2017 à 15:54 • InformationsLien permanent

Pont des Arts

Dans le cadre du module Sciences Humaines et Sociales (SHS) du CHEM, les élèves du CHEM et du CHEMER ont effectué une visite technique des ponts de Paris commentée par Pierre Bauda, ancien directeur des ponts de Paris. La visite s’est déroulée de 14h à 17h avec un départ du pont de l’Arsenal pour aller jusqu’au pont Aval et en remontant jusqu’à la passerelle Simone de Beauvoir.

Le soleil était de la partie !



30 juin 2017 - Cérémonie de fin d’année de la promotion 2016-2017

Par Dominique Vié le 12/12/2017 à 14:31 • InformationsLien permanent

Conférence de Michel Virlogeux, ingénieur consultant
Remise des prix des projets de la promotion 2016

A l’occasion de la cérémonie de fin d’année et pour fêter dignement, à la fois les 60 ans du CHEC et sa récente accréditation par la CTI, le président Jacquesn Huillard a invité la profession à assister à une conférence technique de Michel Virlogeux qui a présenté, non seulement le 3e pont sur le Bosphore (pont Yavus Sultan Selim), mais nous a également commenté la conception de grands ouvrages français auxquels il a contribué : le pont de Normandie, le pont de Térénez, le pont Chaban-Delmas à Bordeaux, le viaduc de Millau, etc.

(Photo Bureau Greisch)

























A l’issue de la conférence et pour récompenser l’engagement des élèves, les prix des meilleurs projets ont été attribués :

Tour Hekla - La Défense

- prix du projet de pont en béton précontraint : viaduc d’accès à La Goulette (Tunisie) remis à Issam Chaali, François rabin et Mohamed Sbaia par Mme Sandrine Mansoutre pour CIMBETON.


-  prix d’ossatures de bâtiment : tour Hekla de La Défense remis à Thibaut Alazard, Messaoud Larek & François Rabin par Mme Evelyne Osmani pour EIFFAGE Construction.


- prix d’ossature industrielle en construction métallique : halle Framatome remis à Florian Cimino, Romain Hommette et Séverin Mathieu par M. Patrick Le Chaffotec pour le SCMF.



Accréditation CTI

Par Dominique Vié le 12/12/2017 à 12:00 • InformationsLien permanent

Accréditation du CHEC par la CTI

Le CHEC est désormais la 7e école de spécialisation reconnue par la CTI.

Après délibération le 14 mars 2017 et approbation en séance plénière le 12 avril 2017, la CTI a prononcé une première décision d’accréditation, pour une durée de 3 ans à compter du 1er semestre 2017, concernant le Centre des Hautes Etudes de la Construction (décision n° 2017/03-09).

Ce diplôme d’ingénieur de spécialisation, s’adresse aux élèves du CHEBAP, du CHEM et du CHEMEX titulaires d’un titre d’ingénieur au sens de la loi française (ou à des titulaires d’un diplôme étranger reconnu comme tel). Ceux qui souhaiteront s’inscrire dans ce cadre devront effectuer un stage de 6 mois à l’issue de leur parcours au CHEC. Les autres élèves recevront comme auparavant un certificat d’établissement. L’accréditation est accordée aussi bien dans le cadre de la formation initiale que de la formation continue.

La filière CHEB reste un mastère spécialisé organisé en partenariat avec l’ENSTIB.

Les premiers diplômes de spécialisation seront délivrés à la fin de la session 2017/201 et porteront l’intitulé suivant :

« Ingénieur spécialisé diplômé du Centre des hautes études de la construction »



CHEMER 2014

Par Dominique Vié le 10/04/2014 à 08:00 • InformationsLien permanent

Maintenance et réhabilitation des ouvrages
Béton armé et précontraint - Constructions métalliques - Ouvrages en maçonnerie

Suite à la céation, dans le cursus CHEBAP, d’une option concernant la maintenance et la réhabilitation le CHEC propose, dans le cadre de son partenariat avec l’IMGC et dès la rentrée 2014, un nouveau cursus dédié au diagnostic, à la maintenance et à la réhabilitation des ouvrages de génie civil. Comme les autres filières du CHEC, ce parcours est à tous les étudiants issus d’une école d’ingénieurs ou d’une 5ème année intéressés par année de spécialisation pour la maintenance et la préservation de notre patrimoine de génie civil ainsi qu’aux ingénieurs ayant déjà une expérience en entreprise ou bureau d’études et qui souhaiteraient s’y inscrire dans le cadre de la formation continue.

Dans le cadre actuel de l’option du CHEBAP, le domaine concerné est celui des ouvrages en béton armé et précontraint et la formation spécifique comporte environ 80 heures d’enseigements spécifiques ainsi que la réalisation d’un projet. Le programme qui sera proposé l’an prochain concerne également les ouvrages métalliques et les ouvrages en maçonnerie et c’est pourquoi il comprotera environ 180 heures d’enseignement spécifiques. C’est également la raison pour laquelle un certain nombre d’enseignement du CHEM seront inclus dans la formation.

Pour des raisons d’ordre pratique, les informations détaillées concernant ce nouveau programme sont disponible sur l’onglet ‘Programme des études’ ‘Section CHEBAP’. Les dossiers de demande d’admission préciseront la mention ‘CHEMER’.

Nos ouvrages vieillissent et la profession a un besoin important de matière grise spécialement formée, notamment pour palier le remplacement de tous les séniors compétents dans le domaine qui quittent petit à petit les entreprises et les bureaux d’études.



CHEC et école des Mines d’Alès

Par Dominique Vié le 8/11/2013 à 17:56 • InformationsLien permanent

Parcours bi-diplômant en ingénierie de la construction

Le CHEC et l’école des mines d’Alès ont mis en place depuix la rentrée 2013 un parcours bi-diplômant en ingénierie de la construction. Destiné principalement aux étudiants étrangers, ce cursus permet d’obtenir à la fois un titre d’ingénieur et le certificat du CHEC. L’admission est décidée sur titre, passage devant un jury et épreuve scientifique. Les étudiants, de niveau L3 ou M1 passent 2 ans à l’école des Mines d’Alès dans le cadre de l’option “Ingénierie Construction” avant de bénéficier, à Arcueil, de l’année de spécialisation du CHEC.



L’association IMGC crée une nouvelle option au CHEBAP

Par Dominique Vié le 15/06/2012 à 18:36 • InformationsLien permanent

Option maintenance et réhabilitation

L’ association IMGC, héritière de l’association ŒIL VIF créée en 2001, regroupe non seulement des bureaux d’Ingénierie mais également des maîtres d’ouvrages parmi lesquels figurent de grands donneurs d’ordre.
Elle s’est donnée pour objectifs de répondre à un double défi. D’une part, le génie civil des infrastructures routières vieillit et il faudra donc, dans les prochaines années, lui consacrer toujours plus de moyens afin de lui conserver les capacités de son niveau de service. Au-delà des questions de financement, ceci réclame de la compétence. D’autre part, la disparition progressive de l’ingénierie publique conduit les bureaux d’étude privés à assurer une grande partie de cette activité. C’est pourquoi l’association IMGC s’est donné pour objectif prioritaire d’améliorer le niveau de qualification du personnel pour chaque domaine de l’ingénierie de la maintenance et de la réparation. Dans ce cadre, l’association, soutenue par le Syndicat national des entrepreneurs spécialistes des Travaux de Réparation et de REnforcement des Structures (STRRES), a souhaité développer, au sein du CHEBAP, un enseignement concernant la maintenance et la réparation des structures.
Cet enseignement prendra la forme de cours d’option, environ 80 heures de cours, répartis sur la période d’enseignements d’octobre à février et sur la période de projets, et s’achèvera par un projet de réparation ou de renforcement d’ouvrage.

 



Page 1 sur 2 page(s)  1 2 > 

Rechercher


Options de recherche


Le CHEC a été créé en 1957 par les Professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics.

Il a pour mission de former chaque année soit de jeunes universitaires ou Ingénieurs terminant leurs études, soit des Ingénieurs d'Entreprise désirant étendre leurs compétences.

A la suite de ce cycle de 10 mois, les diplômés sont immédiatement capables de prendre en charge la conception technique et l'exécution des ouvrages les plus élaborés, en France comme dans le monde.

Accès rapides